Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2006

Moments de télé

medium_sharapova.jpgLa télévision nous offre du pire et du meilleur, je ne suis pas la première à le dire. En cette fin de semaine du US Open, j'écoute du tennis, un sport que j'adore, même si je ne le pratique pas moi-même. Les tournois du grand chelem me passionnent. J'ai vu Roddick battre Youzhny, un Russe qui s'est rendu loin et qui s'est fort bien défendu. Et je viens juste de voir Maria Sharapova (photo) l'emporter sur Justine Henin-Hardenne. Un assez bon match, mais pas le meilleur du tournoi. Les images du stade new-yorkais nous montrent à quel point les spectateurs assis dans les dernières sections sont loin du terrain: la surface de jeu apparaît minuscule, les joueurs ont l'air de petits bonshommes et la balle est difficile à distinguer. Comparé à ça, à Montréal, au stade Uniprix, on est tout près du jeu même dans les derniers sièges. Il y a aussi eu, un peu plus tôt dans la semaine, les adieux d'Agassi, assez émouvants. Mais tout ça n'est que du sport, de la pure détente.
Un peu plus sérieux et tout aussi passionnant: un documentaire diffusé à Télé-Québec et portant sur les dômes en architecture, depuis le premier, celui du Panthéon d'Hadrien à Rome, jusqu'au dernier, le dôme géodésique inventé par un Américain du nom de Fuller. On montrait comment les architectes, au service des puissants qui voulaient des dômes toujours plus grands, ont résolu les problèmes de résistance et de structure, de façon ingénieuse. J'ai vu "en personne" quelques-uns des dômes mentionnés dans le documentaire: ceux d'Hadrien et de Saint-Pierre à Rome, le Pavillon des États-unis à Expo 67 (dôme géodésique), et je prépare un voyage en Grèce et en Turquie où je verrai sans doute celui de Hagya Sophia, Sainte-Sophie, à Istanbul, et peut-être celui de la Mosquée bleue, pas très loin. Je n'ai pas vu celui du Capitole à Washington, mais cela viendra peut-être un jour... quand Bush sera sorti du paysage. Il me manquera le dôme du stade de Georgie, aux États-unis, et franchement, ça ne me dérange pas trop de ne jamais voir celui-là.
Il y avait aussi, à TV5, un épisode de Des racines et des ailes qui se passait en Croatie, à Split et en Cappadoce, absolument fascinant. Bref, je n'écoute pas beaucoup la télé, mais parfois, elle m'offre des cadeaux, des occasions d'apprendre, de vibrer, que je savoure pleinement.

Commentaires

Félicitations ! Moi aussi je m'offre des moments d'exception en suivant l'émission "des Racines & des Ailes". Vous n'auriez-pas, par hasard, enregistré l'émission "Spécial Turquie" ? (30.08.2001 sur FR3) Pour avoir fait un voyage très similaire, je recherche cette émision désespéremment ... et FR3 me renvoit à sa "Boutique" ... où la K7 n'existe pas !!! Merci de votre réponse ou d'une éventuelle autre piste de recherche proposée... A+

Écrit par : Fabienne | 09/07/2007

Dziekuje za wszystkie praktyczne informacje i za to, ze moglam milo spedzic czas. Prosze poinformowac mnie, gdy pojawia sie nowe wpisy; czy jest to mozliwe? Mam wielka nadzieje, ze tak. Jeszcze raz dzieki.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe pracownicze | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.