Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2006

Saveurs de l'Inde

Au cours du dernier mois, j’ai eu le goût de m’initier à la cuisine indienne. J‘en avais déjà mangé à quelques reprises au restaurant (à Montréal) et j’avais trouvé cela délicieux. Une invitée de Josée Di Stasio avait préparé du poulet de cette façon. J’ai essayé, c’était bon, mais pas tout à fait satisfaisant, et à mon avis trop long et compliqué. Puis j’en ai essayé une autre, en suivant les instructions sur une enveloppe d’épices préparées, auxquelles on ajoutait du yaourt. Pas mal, mais ... pas tout à fait ça encore.
Alors j’ai réfléchi: pour nous qui ne sommes pas habitués à cette cuisine, les parfums goûtent tellement fort que nous sommes incapables de distinguer une épice de l’autre, et donc d’apprécier les savants dosages, d'indentifier les régions dont ils proviennent.
Il faut y aller avec modération, me suis-je dit, et j’ai concocté quelque chose à partir de mes réflexions et de celles de mon conjoint sur les plats que j’avais déjà préparés. J’ai pris du porc plutôt que du poulet, et j’y suis allée avec modération quant aux épices.
Le résultat a été... délicieux. Il en restait, d'ailleurs, je l'ai fait réchauffer deux jours plus tard et c'était encore meilleur!

Ma recette:

500g de steaks de porc de 1/2 cm d’épaisseur, coupés en 3 ou 4 morceaux chacun.

250 à 400g de légumes coupés en petits morceaux.
(J’ai pris un mélange tout préparé chez IGA, comprenant oignons, poivrons, chou-fleur et brocoli)

1/4 de tasse de lentilles corail bien rincées
1/2 tasse de bouillon de poulet (maison si possible)
2 c. à soupe de yaourt nature
1 c. à soupe de garam masala (poudre)
4 gousses de cardamome

huile de canola ou autre


Bien fouetter ensemble le yaourt et quelques cuillerées de bouillon de poulet.
Mélanger le porc et le garam massala, faire sauter dans l’huile en deux fois pour brunir un peu, enlever de la poêle et remplacer par les légumes, laisser dorer quelques minutes. Ajouter le bouillon de poulet, puis, en brassant bien, le mélange bouillon et yaourt, amener doucement à petite ébullition.
Ajouter les lentilles, la cardamome, un peu de sel et poivre, et laisser mijoter environ 45 minutes.

Pour accompagner ce plat, j’ai fait un riz basmati, cuit pendant 25 minutes dans de l’eau salée avec 1c. à soupe de beurre, un peu de coriandre en poudre et beaucoup de poivre.
Il va sans dire qu’on peut, à sa guise, doser ou modifier les ingrédients à l’infini. Ce n’est peut-être pas tout à fait orthodoxe par rapport aux traditions de la cuisine indienne, mais l’important, n’est-ce pas, c’est d’avoir du plaisir!

Commentaires

Dziekuje za zamieszczenie notki; jest, przynajmniej ja tak uwazam, bardzo przydatna i fajnie napisana. Czekam na wiecej, bo mam zamiar stac sie stalym bywalcem tego bloga.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe indywidualne | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.