Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2008

Spécial Saint-Valentin

e1cc78821278fbb6eeb2264515487bf4.jpegJe suis bénévole pour la Société d’art lyrique du Royaume, et nous avions organisé, comme activité-bénéfice,  un souper chantant pour la Saint-Valentin. Cela se passait au mess des officiers de la base de Bagotville, une centaine de personnes sont venues pour déguster un repas tout en écoutant des artistes  chanter. Il y avait là Marie-Ève Munger, Lise Pelletier, Caroline Tremblay, Jean-Simon Boulianne, Nathalya Thibeault, Denis Larouche, et Céline Perreault au piano, qui ont offert des airs d’opéra connus, des choses légères et agréables comme L’heure exquise de la Veuve joyeuse. la Barcarole et  La chanson d’Olympia des Contes d’hoffman, ou même plus consistantes, comme le Obéissons de Manon (Massenet), les choristes sont venus chanter quelques airs de notre prochaine opérette, l’Auberge du Cheval blanc. Nous les bénévoles, avons couru comme des bons pour monter et décorer les tables (une chose que je ne fais même pas chez moi, car c’est l’autre moitié de mon couple qui se charge de ce travail lorsque nous recevons!), servir et desservir tout le monde, avec la collaboration des gens de la base. Le repas de quatre services, préparé par le restaurant La Bougresse, était très correct. Les 120 billets avaient été vendus, une centaine de convives sont venus, qui ont semblé fort apprécier leur soirée.
Je suis rentrée vers 23 heures à la maison, j’étais brûlée, mais vendredi matin je suis quand même allée à mon stretch-tonus au pavillon sportif, histoire d’étirer et de replacer mes muscles, ainsi que mon pauvre nerf sciatique qui me donne des ennuis quand je reste debout très longtemps.
Pour consoler mon Jack que j’avais laissé seul toute la soirée en ce jour des amoureux, je lui ai proposé d’aller dîner vendredi midi à La Cuisine: comme d'habitude c’était délicieux, j’ai mangé un feuilleté au thon et fruits de mer très savoureux dans lequel il y avait des morceaux de thon frais, mon partenaire a mangé un tartare de boeuf...
et c’est lui qui a payé!

Commentaires

Dziekuje za zamieszczenie notki; jest, przynajmniej ja tak uwazam, bardzo przydatna i fajnie napisana. Czekam na wiecej, bo mam zamiar stac sie stalym bywalcem tego bloga.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.