Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2016

Timide arrivée des rouges

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automneC'était un peu rouge, le dimanche 2 octobre à Tadoussac. Mais très peu encore. L'automne est en retard cette année, dit-on, parce qu'il a fait chaud en septembre. Il y avait davantage de rouge sur les constructions humaines que dans la montagne. Ci-dessus, de gauche à droite: toilettes publiques (très fréquentées!), poste de traite Chauvin, hôtel Tadoussac,  petite chapelle et enfin l'église (moderne) Sainte-Croix, tout cela vu du quai.

Bois construit, bois nature, camaïeu de rouge:

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automne

Sur fond maritime:

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automne

Rouge sur l'eau: vrai sauvetage ou un exercice?

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automne

Sans oublier ceux qui ont pris un petit coup de rouge:

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automne

Et enfin cet or rougeoyant sur fond bleu. Non pas près du fleuve à Tadoussac, mais devant le Saguenay à la pourvoirie du Cap-au-Leste:

tadoussac,fleuve saint laurent,saguenay,cap au leste,paysage,automne

19/07/2015

Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeurs...*

tadoussac,excursion

Quelques photos d'une excursion récente à Tadoussac, avec des amis. Le temps était magnifique, l'air d'une douceur infinie.

Comme d'habitude, après le petit déjeuner à l'hôtel Tadoussac, promenade sur la rue principale. Un voilier amarré, un homme et un enfant sur la grève:

Tadoussac,excursion

la baie et la pointe:

 

Tadoussac,excursion

un jeu de couleurs:

tadoussac,excursion

De l'autre côté, une roche endormie dans les hautes herbes:

tadoussac,excursion

Retour à l'hôtel, apéro sous un parasol:

tadoussac,excursion

Et pour terminer, notre légendaire pique-nique à l'Anse-de-Roche:

tadoussac,excursion

 

 *C'est là que j'ai vécu dans les voluptés calmes,
   Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeurs

              Charles Baudelaire, La vie antérieure

 

 

10/05/2015

La fin d'une belle époque

tadoussac,richelieu,st-lawrence,québec,incendie,copenhague,Émirats,canada steamship lines

Mes recherches pour le billet précédent ont ramené à mon souvenir le nom de ces trois navires de la Canada Steamship Lines, qui suscitaient admiration et fascination quand ils voguaient gracieusement sur le Saguenay et sur le Saint-Laurent: le Richelieu, le St-Lawrence et le Tadoussac.

J'ai trouvé une superbe photo (ci-dessus) de ce dernier faisant son entrée dans la baie de Tadoussac, sur le site Flickr de Keith Clark.
La discussion (en anglais) affichée sous la photo est fort intéressante, entre autres parce que plusieurs intervenants qui ont travaillé sur ces bateaux racontent quelques anecdotes.

Cette discussion conduit aussi à cette autre photo, qui évoque le destin d'un de ces bateaux, après que la CSL eut mis fin (en 1965) au transport de passagers au Québec.

tadoussac,richelieu,st-lawrence,québec,incendie,copenhague,Émirats,canada steamship lines

Même si le nom inscrit sur la coque est St-Lawrence, il s'agit en réalité du Tadoussac, reconnaissable à ses trois ponts reliés par des escaliers à l'avant du navire.

Cette photo a été prise à... Copenhague au Danemark,  où le bateau avait été semble-il remorqué et transformé en un hôtel pas très luxueux.
Encore plus extraordinaire, la photo suivante (une carte postale, je crois) montre le même navire... enlisé dans le sable, près de Dubaï, aux Émirats arabes unis!

tadoussac,richelieu,st-lawrence,québec,incendie,copenhague,Émirats,canada steamship lines

Comment est-il arrivé là? Un projet pour en faire un hôtel de luxe fut, dit-on, abandonné, tout comme le fier vaisseau, qui a fini par se désagréger sur place. (Tout cela est également raconté dans les discussions sur Flickr).


Autre drame
Comme les Trois Mousquetaires, ces navires étaient en réalité quatre, car la flotte était à l'origine complétée par le SS Québec.

Cependant en 1950, peu après sa mise en service, ce dernier a été complètement détruit par un incendie, survenu alors qu'il  alors qu'il était au quai de Tadoussac.

tadoussac,richelieu,st-lawrence,québec,incendie,copenhague,Émirats,canada steamship lines


La vidéo ci-dessus offre des images saisissantes de ce sinistre, qui a fait sept morts.

De plus, en cliquant ici, on accède à  un récit très détaillé (en français), de l'événement et des enquêtes menées ensuite sur les circonstances de la catastrophe.

Inconcevables notamment, l'incurie et l'incompétence de certains intervenants, mises en lumière par l'auteur de ce texte, Pierre de La Ney du Vair.

03/05/2015

Sur les flots bleus du souvenir

richelieu,st-lawrence,tadoussac,canada steamship lines,navire,croisière,enfance,souvenir,chicoutimi,saguenay,abbé maurice proulx

Vers la fin de ce film formidable (cliquer ci-dessus pour le voir, durée totale: 30 minutes) tourné par l'abbé Maurice Proulx en 1958 pour mettre en valeur les attraits de la région du Saguenay (ce n'était pas encore une ville à l'époque), on voit quelques images du Richelieu qui appareille au port de Chicoutimi pour naviguer sur le Saguenay jusqu'à Tadoussac, et ensuite sur le fleuve Saint-Laurent vers Québec et Montréal.
Cela m'a rappelé un beau souvenir. Je ne sais pas si c'est arrivé plus d'une fois, mais je me souviens d'un voyage à bord de ce bateau, avec ma mère, sa soeur ma tante Yvette et mon petit frère Pierre.
Après nous avoir conduits à Chicoutimi en voiture, mon père retournerait à la maison pour travailler pendant la semaine et nous rejoindrait ensuite à Tadoussac la fin de semaine, pour nous ramener ensuite à Arvida.

richelieu,st-lawrence,tadoussac,canada steamship lines,navire,croisière,enfance,souvenir,chicoutimi,saguenay,abbé maurice proulx

Ce fut ma première croisière.  Après avoir vu le navire arriver au quai, tout blanc, immense, je suis montée à bord pour un voyage fantastique.

Je découvris sur ce bateau un nouvel univers, totalement différent de tout ce que je connaissais. J'allai de surprise en éblouissement dans ce véritable labyrinthe peuplé de mystères, de portes ouvrant sur des grandes pièces richement décorées ou encore sur de minuscules armoires à balais, de coursives et d'escaliers menant on ne sait où.

Le perpétuel grondement qui montait de ses entrailles avait quelque chose d'inquiétant et de fascinant à la fois.
Il y avait une belle grande salle à manger et de petites cantines où on pouvait acheter de la liqueur et de la crème glacée. Des salons aux sofas profonds et aux tapis épais, des bibliothèques aux chaises garnies de velours, des fumoirs aux fauteuils en cuir d'où émanaient  des odeurs étranges... tous presque vides.

Les passagers préféraient en effet se tenir sur les ponts pour admirer le paysage et apercevoir la statue de la Vierge au Cap Trinité tandis que les haut-parleurs jouaient l'Ave Maria. Les femmes portaient des fichus, et les hommes des casquettes car l'air était frais et le vent soufflait fort.
Le Fjord du Saguenay, que j'aime tant aujourd'hui, ne m'intéressait guère à cette époque de mes sept ans. Je préférais nettement l'intérieur du bateau.

richelieu,st-lawrence,tadoussac,canada steamship lines,navire,croisière,enfance,souvenir,chicoutimi,saguenay,abbé maurice proulx

richelieu,st-lawrence,tadoussac,canada steamship lines,navire,croisière,enfance,souvenir,chicoutimi,saguenay,abbé maurice proulx

Il y avait des activités organisées pour les enfants (dessin, coloriage, bricolage), mais ce qui m'attirait le plus, c'était un jeu de société pour adultes: la course de chevaux! J'étais totalement captivée par ces petits chevaux en plastique que les joueurs déplaçaient, en fonction des points obtenus en lançant les dés, sur une longue piste (en bois si je me souviens bien) posée par terre.

J'avais vraiment hâte de grandir... juste pour pouvoir participer à ce jeu.

Tout cela m'a tellement absorbée que je ne garde par ailleurs aucun souvenir de l'entrée dans la baie de Tadoussac, ni du débarquement, ni du trajet jusqu'à l'hôtel...

Dans un prochain billet, des détails sur l'histoire du Richelieu et de ses frères.

______

*: Toutes les images qui illustrent ce billet sont tirées du film Au Royaume du Saguenay, de l'abbé Maurice Proulx, rendu accessible par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

24/10/2014

La tête dure

Tadoussac, pierre, grève

Découverte sur la grève à Tadoussac.

On dirait une sculpture.

Mais elle n'a pas été créée par un artiste humain.

Elle est l'oeuvre du temps et des éléments.

Brassée, polie, roulée, mouillée par la pluie et la mer, brûlée par le soleil, pétrifiée par les siècles.

La pierre est devenue tête à plusieurs faces, visage à plusieurs bouches.

Du moins comme humain, nous pouvons lui trouver cette ressemblance.

En être surpris, ravi, amusé, perplexe, troublé, angoissé.

Tadoussac, pierre, grève

 

14/09/2014

Découvrir un pont couvert

Pont Louis-Gravel, Tadoussac, Sacré-Coeur

Par un beau dimanche du mois d'août, en revenant de Tadoussac, nous nous sommes arrêtés pour visiter et photographier le pont Louis-Gravel, un bel exemple de ces nombreux ponts couverts semés à travers le Québec, précieux éléments de notre patrimoine bâti.

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

Celui-ci, situé non loin de Sacré-Coeur, enjambe la rivière pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeurSainte-Marguerite. Il est assez méconnu et peu visité, sans doute parce qu'il ne mène qu'à une seule propriété, privée. Donc, si on l'emprunte en auto et qu'on ne connaît pas les gens qui habitent de l'autre côté, on doit faire demi-tour dans un espace assez restreint.

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

Nous l'avons donc parcouru à pied, ce qui nous a permis d'en admirer la belle structure de bois (très invitante pour les amateurs de graffiti, voir plus bas), bien remplie mais permettant tout de même d'apercevoir la rivière en plusieurs points.

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

Rouge et pimpant, en apparence solide, il est fort charmant, ce pont nommé Louis Gravel en hommage, dit-on, à l'un des premiers colons qui s'établirent à Sacré-Coeur.

Construit en 1934, il n'a pas toujours eu cet aspect. D'abord il fut blanc jusqu'en 1998:

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

Cette même année, après avoir été peint en rouge et avoir subi d'importants travaux de réparation et de consolidation, le pont s'effondra dans la rivière, littéralement cassé en deux:

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

Le couple (un M. Régis Tremblay et sa femme) qui habitait alors de l'autre côté a dû utiliser une chaloupe (que l'on aperçoit à droite de la photo de Léo Bonin, ci-dessus) pendant quelque temps pour traverser la rivière. (Pour des détails sur cette catastrophe, cliquer ici)

Le pont fut rédressé, réparé et consolidé encore par des poutres d'acier installées sous sa structure. Ouvert toute l'année, il a une longueur de 129 pieds et peut supporter jusqu'à 12 tonnes.

Les belles poutres de bois sont littéralement couvertes de graffiti. On peut le déplorer, mais pour ma part je trouve cela plutôt sympathique. Je les aimerais cependant un peu plus originaux, ou poétiques. En voici quelques exemples (cliquez sur chaque photo pour mieux lire le texte):

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur
 

pont louis-gravel,tadoussac,sacré-coeur

08/07/2013

Le Fleuve aux grandes eaux, encore et toujours

Une ou deux fois par été, le vent, les amis, l'air du temps, nous poussent vers le fleuve Saint-Laurent et ses beautés, toujours pareilles, jamais pareilles.

Ce dimanche, nous sommes allés nous asseoir sur les rochers du Cap-de-Bon-Désir pour le contempler.

Tadoussac, cap Bon désir, fleuve Saint-Laurent, baleines

Journée fraîche et venteuse, peu de soleil, air vivifiant du large, moments suspendus dans le temps et l'espace.

Je ne connais pas l'origine de ce nom, mais Cap-de-Bon-Désir est assurément un fort beau nom. Il fut particulièrement bien choisi ce jour-là, puisque les baleines, qui habituellement batifolent en grand nombre sous les yeux émerveillés des visiteurs, se sont laissées désirer.

En guise de cétacés, nous avons dû nous contenter de ces kayakistes qui pagayaient au milieu de l'immensité bleue:

Tadoussac, cap Bon désir, fleuve Saint-Laurent, baleines

Et de cette amusante enseigne de la chocolaterie artisanale qui vient d'ouvrir ses portes à Tadoussac!

Tadoussac, cap Bon désir, fleuve Saint-Laurent, baleines

01/08/2010

Un dimanche à Tadoussac

hotelTadoussac.jpgUn temps magnifique, de bons amis, une balade à Tadoussac. Quoi de mieux pour faire de cette journée quelque chose d'exceptionnel?

Il m'est cependant impossible d'en parler plus loguement ce soir, car je suis lessivée, brûlée, crevée... mais heureuse!

Si je ne vais pas me coucher maintenant, je vais tomber endormie sur mon clavier. J'ai tout juste le temps -et à peine l'énergie- de vous proposer ces deux photos, choisies rapidement parmi la centaine de clichés que j'ai pris aujourd'hui: le grand hôtel Tadoussac, ci-dessus, ainsi que la majestueuse baie (de Tadoussac) qui se trouve juste devant.

fleuveTadoussac.jpg