Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2013

Nids chus

nid de guèpes,poème,chute,papier

À la fin de l'été, quand mon lilas japonais eut perdu ses feuilles (après une extraordinaire floraison), on vit apparaître ce nid de guêpes, déserté, solitaire, magnifique. Même s'il semblait solidement tressé au bout de sa branche, le vent et la pluie ont eu raison de son attache: il est tombé par terre.

nid de guèpes,poème,chute,papier

J'ai alors pu observer de près le travail extraordinaire de ces insectes qui ont produit la matière dont ils ont fait leur maison, tel un papier fin et délicat dans les lacis duquel ils se sont abrités, nourris et reproduits.

nid de guèpes,poème,chute,papier

Voici quelques textes sur les nids de guêpes:

 - Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir. (Proverbe africain)

 - La calomnie est une guêpe qui vous importune et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement, à moins qu'on ne soit sûr de la tuer, sans quoi elle revient à la charge, plus furieuse que jamais. (Nicolas de Chamfort)



- Nid de guêpes à papier

Je vais bientôt retrouver
avant la nuit, avant le soir
les chemins de terre

fruits rouges
fruits noirs
le garçon que j’ai été

nid de guêpes
nid de papier
tout ce que j’y ai caché

un peu de miel
une piqure
vite oubliée    (Normand Charest)

 

 

nid de guèpes,poème,chute,papierLa fin des saisons révèle souvent des choses cachées jusque-là. Il y a quelques années, quand la neige eut fondu, laissant à nu les branches de ce même lilas japonais, un nid d'oiseau qui avait persisté tout l'hiver m'apparut au printemps, m'inspira ce haïku...

...et chut avant l'été!

nid de guèpes,poème,chute,papier

 

Je laisse à Paul Éluard, un poète que j'aime beaucoup, le dernier mot sur le thème du nid:

Dans Paris, il y a une rue; dans cette rue, il y a une maison; dans cette maison, il y a un escalier; dans cet escalier, il y a une chambre; dans cette chambre, il y a une table; sur cette table, il y a un tapis; sur ce tapis, il y a une cage; dans cette cage, il y a un nid; dans ce nid, il y a un œuf; dans cet œuf, il y a un oiseau.

L’oiseau renversa l’œuf; l’œuf renversa le nid; le nid renversa la cage; la cage renversa le tapis; le tapis renversa la table; la table renversa la chambre; la chambre renversa l'escalier; l'escalier renversa la maison; la maison renversa la rue; la rue renversa la ville de Paris.

Commentaires

Que de beauté chez mon amie Denise !

Écrit par : Andrée | 21/10/2013

Les commentaires sont fermés.