Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2013

Zazous et zoot-suiters: l'intolérance

zazous,zoot suiters,intolérance,cab calloway,À rebours

Je connaissais le terme zazou parce que j'ai beaucoup fréquenté Boris Vian à une époque très ancienne de ma vie (son roman L'Écume des jours fut le sujet de ma thèse de maîtrise à l'Université de Provence). Sans en être un à proprement parler, Vian aimait la compagnie des zazous français, ces jeunes contestataires proches de l'existentialisme qui portaient des costumes extravagants.

Ils tirent leurs nom, dit-on, de la chanson Zaz Zuh Zaz de Cab Calloway, que l'on peut entendre sur cette vidéo:

zazous, zoot suiters, intolérance, Cab Calloway, À rebours,

Ils étaient sévèrement jugés par la bonne société, mais ce n'était rien comparé au traitement que reçurent leurs prédécesseurs aux États-Unis, les zoot-suiters. J'ignorais totalement cela, que j'ai appris en écoutant une capsule (vous pouvez l'écouter en suivant ce lien) de l'excellente série À Rebours présentée par André Martineau sur Ici Radio-Canada Première, tous les jours à 10h55.

Là aussi, dans les années 40, ces amateurs de jazz et de swing, auxquels se joignaient quelques rebelles et de petits délinquants, portaient des costumes particulier, très mal vus des bien-pensants qui les jugeaient trop larges et non-conformes!

Tellement mal vus que plusieurs d'entre eux furent traqués, battus, emprisonnés, et même froidement exécutés. Ces exactions étaient souvent commises par des soldats de la guerre 39-45, scandalisés par l'attitude libre et parfois arrogante des zoot-suiters.

zazous,zoot suiters,intolérance,cab calloway,À rebours

Il y eut aussi des zoot-suiters au Québec, ce qui donna lieu à quelques affrontements, dont un particulièrement violent entre marins et civils, sur fond de conflit ethnique, en 1944 à Montréal. Voir cet intéressant article de Serge Bernier,  qui analyse l'événement en détail et fait état de la totale partialité avec laquelle fut conduite l'enquête subséquente.

Que d'intolérance envers ceux qui n'entraient pas dans le moule! Peut-être (mais je n'en suis pas sûre) avons-nous progressé, même très légèrement, depuis ce temps.

Commentaires

Świetnie zgłębiony temat, a sam post daje dużo do myślenia. Czekam na jakieś nowości na blogu!

Écrit par : ubezpieczenia grupowe | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.