Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2012

Je n'aime pas le velcro

chlorophylle, velcro, manteauJ'aime bien les manteaux d'hiver de l'entreprise Chlorophylle. J'en ai eu plusieurs au cours de ma vie, ce ne sont peut-être pas des modèles d'élégance, mais ils sont chauds, souples, et ils me vont bien. Mieux que les Kanuk, dont même les modèles pour femmes semblent conçus pour des hommes, avec leurs manches beaucoup trop longues.

J'ai aimé tous mes Chlorophylle, sauf mon Avalanche acheté l'an passé en solde. Son principal défaut: la bande qui couvre  la fermeture éclair est garnie d'attaches en velcro.

Du velcro très fort, qui colle à tout: foulard, sac à main, gants. Si j'ai le malheur de ne pas bien fermer toutes mes attaches avant de monter en voiture, ce qui est mon habitude, je me retrouve scotchée à la banquette. Bref, une horreur.

Je n'aurais pas dû l'acheter, mais le prix et la couleur m'intéressaient: je me suis dit que je m'habituerais, tout en soupçonnant qu'il n'en serait rien.

Je suis allée à la boutique de Chicoutimi, qui organise toujours un très beau solde d'après Noël. Comme je le craignais, la tendance se maintient:  celle des bandes velcro. Je n'ai vu aucun manteau pour femme doté de boutons pression à l'avant:

Bref, je n'ai rien trouvé à acheter. Certains modèles n'ont tout simplement pas de bande couvrant la fermeture éclair, c'est une option intéressante, mais c'étaient des manteaux longs ou 3/4, et cela ne me convient pas.

C'est vrai que ma visite était tardive et qu'il ne restait plus grand-chose dans la boutique. D'ailleurs cette entreprise, fondée au Saguenay il y a 30 ans par Gilles Couët et Laval Tremblay, a été vendue ensuite à quelques reprises et me semble quelque peu en déclin.

Résultat: je porte encore mon vieux Chlorophylle (modèle Fox Bay) acheté il y a au moins cinq ans, un peu fatigué, mais toujours chaud.... et sans velcro.

Ma haine du velcro* m'obligera à me tourner vers une autre marque de manteau d'hiver. Pourquoi pas? Ma recherche commence maintenant.

_____

*Je vais peut-être changer d'opinion quand je serai grand-mère...

Commentaires

Oui, le velcro peut en effet être détestable, avec son attirance irrésistible pour les lainages et tout autre tissu dont le velcro est gourmand. Il faut toujours garder la bande velcro fermée. Et l'hiver, disons que ce n'est pas commode, on entre et on sort, on ferme et ouvre le manteau à plusieurs occasions en faisant nos courses. Et foulards et mitaines et chandails en subissent les conséquences. Ce n'est pas pour rien qu'on dit d'un amoureux collant (un homme peut dire la même chose d'une partenaire) qu'il est fait de velcro...

Écrit par : Andrée | 13/01/2012

Podziwiam styl, w jakim tekst zostal napisany, bo rzadko zdarza sie, by trafic na cos takiego na internetowym stronau. Poza tym, notka zawiera wielu waznych informacji, wiec to nie tylko przyjemne w lekturze „lanie wody”, ale cos zdecydowanie bardziej wartosciowego. Dzieki!

Écrit par : ubezpieczenia grupowe pracownicze | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.