Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2011

Mortelle cupidité

(NB. j'ai écrit le texte qui suit avant que RIM connaisse des difficultés et des pannes qui affectent ses appareils BlackBerry. Situaiton qui aurait tendance à confirmer mes propos, et qui se produit, ironie du sort, au moment même où Apple lance son iphone 4S...).

Cela me fait toujours sourire quand je vois des entreprises qui tentent d'imiter Apple. Elles manquent leur coup la plupart du temps car, guidées par le seul appât du gain, elles proposent de pâles copies, auxquelles il manque la créativité et l'inventivité qui ont été à l'origine des créations originales. (Notez bien qu'Apple est régulièrement soupçonnée ou accusée, avec poursuites à la clé, de plagiat, vol de droits et autres choses pas très jolies).

 

rim,blackberry,playbook,erreur(le BlackBerry PlayBook de RIM)


Un exemple qui m'a frappée récemment: celui de RIM (Research in Motion, site exclusivement en anglais), entreprise canadienne qui a fait sa réputation avec le BlackBerry, un téléphone intelligent tellement populaire qu'il a été à son tour imité par d'autres.rim,blackberry,playbook,erreur

Au lieu de capitaliser sur ce produit-vedette, de l'améliorer et de mousser sa publicité, RIM a voulu mettre en marché une tablette semblable au iPad, le PlayBook, que l'on a pris soin de baptiser BlackBerry PlayBook, histoire de récolter les retombées à la fois du BlackBerry et du iPad. La tablette numérique de RIM est moins bien faite, moins performante, n'offre pas tous les atouts du iPad et coûte -coûtait en tout cas- presque aussi cher.

Aurait-on misé sur la stupidité des consommateurs? Si c'est le cas, le pari fut perdu. La nouvelle tablette a été boudée par le public et la santé financière de RIM a dangereusement vacillé.

L'entreprise a annoncé qu'elle allait recentrer ses efforts sur son produit-phare, le téléphone BlackBerry: c'était sans doute la meilleure chose à faire. Et le PlayBook est maintenant offert à rabais.

rim,blackberry,playbook,erreur

Un autre exemple: Microsoft, qui a tenté de rivaliser avec le iPod en créant le Zune, a dû s'avouer vaincu et abandonner la production de ce lecteur de musique. Il s'agissait dans ce cas d'un bon produit (selon les critiques), mais il n'a jamais pu remonter la popularité du tandem iPod-iTunes.

Il s'agit là de quelques exemples d'un travers extrêment fréquent dans le monde des affaires : les produits novateurs au succès instantané, comme le furent les premiers iPod, suscitent la convoitise des concurrents, qui se mettent à produire des copies, des imitations, des sous-produits ou parfois, mais rarement (et certainement pas dans le cas des produits Apple), des modèles améliorés du produit original.

D'ailleurs, ne dit-on pas que chez l'humain en général, ce qui provoque le besoin, l'appétit, le désir pour une chose ou même pour une personne, c'est le spectacle de quelqu'un d'autre qui possède cet objet.

Commentaires

Fort intéressant texte. Et cette juste réflexion sur la convoitise ! Dans le film «Le violon rouge» (il me semble que c'était dans ce film, en parler me donne le goût de le revoir, j'ai acheté le DVD, c'est un si beau film), lors de l'exposition précédant une vente aux enchères, un des protagonistes du film disait qu'il ne fallait pas montrer son intérèt pour une oeuvre particulière, le risque étant de se la faire souffler par quelqu'un qui aurait remarqué notre désir et convoitise.

Écrit par : Andrée | 10/10/2011

C'est la structure triangulaire du désir comme l'a étudiée René Girard («Mensonge romantique, vérité romanesque» et alii) et qu'avait déjà déterminée la psychanalyse.
On ne désire que ce que désire quelqu'un d'autre qui nous en impose d'une façon ou d'une autre.
Notre désir c'est le désir d'un autre en une chaîne infinie.

Écrit par : Jack | 10/10/2011

Witam. Świetna strona. Cieszę się, że na nią trafiłem. Administrator zrobił kawał dobrej roboty.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe pracownicze | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.