Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2011

Zorro, tiques et Marabout

zorro,siamois,chats,marabout flash,tiques,maladie de lyme,périactin

En lisant un article sur les tiques, qui transmettraient la maladie de Lyme, je me suis rappelée que j'ai été autrefois spécialiste ès tiques. Ma mère et moi adorions les chats (mon père était moins démonstratif mais il les aimait bien aussi), alors nous en avons eu un certain nombre à la maison. C'est Zorro le siamois (photo ci-dessus) qui est resté le plus longtemps avec nous, au moins une douzaine d'années.
C'était un chat libre, qui sortait beaucoup et passait à l'occasion une ou deux nuits dehors.
Quand il se mettait à se gratter et à se lécher toujours au même endroit, en général sur le dos ou dans le cou, ma mère et moi savions qu'il avait attrapé une tique, ce qui lui arrivait régulièrement.
zorro,siamois,chats,marabout flash,tiques,maladie de lyme,périactinJ'avais en ma possession un petit livre de la collection Marabout-Flash intitulé J'élève mon chat (ci-contre: la jaquette du livre, dénichée sur la Toile!), acheté quelques années plus tôt, quand j'ai dû m'occuper d'une précédente chatte qui était enceinte (détails dans un prochain billet).
Sur l'endroit sensible, je sentais une petite boule dure collée à la peau du chat, exactement comme décrit dans le livre.
Il ne fallait pas la tordre ou la détruire, car la tique avait deux crochets enfoncés dans la peau de l'animal, afin de se nourrir de son sang, qui y demeureraient si l'insecte mourait. Il fallait plutôt utiliser une pince à sourcils, bien tenir le corps de la tique et le tirer fermement et tout droit.
Après cette opération, je pouvais observer la bestiole prise dans la pince, son corps et ses deux crochets qui bougeaient encore. (je ne vous mets pas de photo de tique, c'est trop... pouahh!)
Puis, continuant à suivre consciencieusement les conseils de Marabout, je désinfectais les deux petites marques rouges sur la peau du chat, avec un tampon imbibé d'alcool.


Allergies félines
Mais il y avait plus grave. Parfois, en revenant d'une escapade, Sire Zorro se montrait   complètement fébrile, se léchant frénétiquement, se grattant furieusement, miaulant sans arrêt: il n'allait pas bien du tout. Comme il fréquentait des champs et des boisés, nous soupçonnions une allergie, probablement à une substance végétale.
Ce n'est pas Marabout Flash qui a trouvé le remède cette fois, mais maman, qui a eu l'idée de

zorro,siamois,chats,marabout flash,tiques,maladie de lyme,périactin

(Parmi les centaines de photos de siamois trouvées sur la Toile, aucune ne ressemble parfaitement à Zorro. Celle-ci s'en rapproche, mais mon chat avait les yeux d'un bleu nettement plus pâle)

 

lui administrer du Périactin, un antihistaminique que ses soeurs prenaient pour stimuler l'appétit et combattre la maigreur (c'est un effet documenté de ce médicament).
Je coupais le comprimé et j'en diluais le quart dans une cuiller d'eau. Suivant les instructions de Marabout Flash (quand même...) pour l'administration des médicaments, je prenais la tête du chat par l'arrière dans une main, lui pinçais les commissures de la mâchoire avec le bout des doigts, ce qui le forçait à ouvrir la gueule. Je vidais la cuiller aussi loin que possible dans sa gorge, puis je lâchais tout et frappais vigoureusement dans mes mains pour que, surpris par le bruit, il avale le tout d'un coup sec.
Inutile de dire que minou n'appréciait pas du tout ce traitement. Mais ça marchait! Il se calmait très vite, trouvait un coin tranquille, en général une pile de serviettes dans une armoire de la salle d'eau, où il dormait pendant trois jours (ces médicaments causent de la somnolence...), ne se levant que rarement pour manger...

Après quoi, de nouveau en pleine forme, Zorro retournait folâtrer dans les hautes herbes et les boisés... jusqu'à la prochaine tique ou crise d'allergie!

Commentaires

Tu sais que mon amie Madeleine Gagnon -éternelle voyageuse devant l'Éternel qui l'a rejoint depuis maintenant plusieurs années-, qui adorait les chats, disait toujours qu'une fois morte elle voulait aller au ciel des minous ! Joli, non ? Peut-être y est-elle !

Écrit par : Andrée | 23/08/2011

J'espère en effet qu'elle y est, et que c'est pour elle doux et confortable

Écrit par : DeniseP. | 23/08/2011

Podziwiam styl, w jakim tekst zostal napisany, bo rzadko zdarza sie, by trafic na cos takiego na internetowym stronau. Poza tym, notka zawiera wielu waznych informacji, wiec to nie tylko przyjemne w lekturze „lanie wody”, ale cos zdecydowanie bardziej wartosciowego. Dzieki!

Écrit par : ubezpieczenia grupowe indywidualne | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.