Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2009

J'ai rêvé d'une salle...

auditModif.jpgEn ce qui concerne la salle de spectacle de Saguenay, la décision est prise: l’auditorium Dufour sera rénové.
Il semblerait qu’à Saguenay, on soit né pour un petit pain, et donc, la rénovation, c’est tout ce qu’on peut se payer. Je ne suis pas contre, car je pourrai continuer à fréquenter ce lieu pour lequel j’éprouve une affection particulière, malgré sa vétusté, et même si une ou deux fois je me suis retrouvée sur un siège tout cassé.
Je suis sûre que les rénovations annoncées lui feront le plus grand bien: la salle sera plus moderne, dotée d’une meilleure acoustique, plus agréable à fréquenter pour le public et les artistes, plus confortable, plus belle.
Plus belle, mais cela ne se verra pas de l’extérieur. L’auditorium Dufour demeurera une salle “invisible”, enclavée dans les murs d’un vieux cégep tout gris et un peu décrépit. (J'ai d'ailleurs l'impression que c'est le Cégep de Chicoutimi, plus que le public, et même plus que la Ville, qui sort grand gagnant de l’opération et qui tirera le maximum de bénéfice de ces rénovations.)
J’aurais vraiment aimé que la Ville et ses citoyens fassent pour une fois preuve d’audace et frappent un grand coup: construire un édifice culturel entièrement nouveau. Une sorte de palais des arts comportant au moins deux auditoriums de tailles et à vocations différentes, pour le théâtre, la musique classique, la danse, ainsi que des bureaux, des salles de répétition, des locaux pour l’administration et l’entreposage.
Je verrais bien ce nouveau bâtiment sur le port (peut-être à la place du hangar actuel) de Chicoutimi, se dressant au bord du Saguenay tel un vaisseau prêt à larguer les amarres pour offrir un voyage à ceux qui y montent.
Et je le verrais original, extravagant, “complètement pété” comme dirait le maire Labeaume. On ferait appel à un super-architecte qui pondrait un projet inouï, saisissant. Du jamais vu à Saguenay, un édifice qui deviendrait une sorte d’emblème de la ville et de la région, et dont quelques éléments pourraient faire écho à la structure du vieux pont de Sainte-Anne.
Les gens viendraient de loin, en auto, en vélo, en autobus, en bateau, seulement pour le voir. Et il y aurait les spectacles et les concerts en plus!
Voici quelques exemples de salles de concert et maisons d’opéra (modernes), dont l’architecture pourrait servir d’inspiration. (Cliquez pour les voir en plus grand)

amsterdamOpNom.jpgkazakhstanOpNom.jpg

 

dallasOpNom.jpgoperaShanghaiNom.jpg
sydneyOpNom.jpgosloOpNom.jpg
copenhagueOpNom.jpg valenceOperaNom.jpg

pekinOpNom.jpg

 

Je sais, ce n’est qu’un rêve.

On peut rêver, non?

Commentaires

Vous êtes peut-être un visionnaire! Les citoyens sont parvenus à renverser le règlement d'emprunt pour la rénovation de l'auditorium Dufour, donc le débat est relancé vers une étude comparative en vue de la construction d'une toute nouvelle salle.
Je vous invite à suivre le dossier, qui risque de vous intéresser de près!

Écrit par : Chantale | 29/05/2009

Vous avez la capacité de vision, ce qui manque tant
aux individus qui gouvernent notre ville. De plus à Saguenay , chaque conseiller municipale travaille pour son petit patelin...et encore les arrondissements Labaie et Chicoutimi se font la guerre. Dr.Clown ne pourra pas venir en aide à ce patient gangréné qu'est le dossier de salle de spectacle. Trop d'individus aux intérêts biaisés. Ce dossier n'est pas pour la population, pas pour les arts et la culture, pas pour les citoyens de demain, mais pour l'unique profit personnel de quelques groupes de personnes. Vos commentaires sont toutefois, même tirés
d'un beau rêve, inspirants et l'audace qui se trouve derrière aurait tout bonnement raison d'être, de voir le jour...mais pour cela il faudrait faire le grand ménage au sein de la direction de la ville. Parlez-en autour de vous et tel un courant souterrain déplaçons ce qui est à déplacer pour nous permettre de cohabiter avec nos rêves.

Écrit par : marie-josée paradis | 31/05/2009

«On peut rêver, non?»
Euh... non. Du moins, pas collectivement. Depuis quand rêve-t-on à Saguenay? Ou au Québec? Ou au Canada?

Écrit par : Dario | 02/08/2009

Dziekuje za wszystkie praktyczne informacje i za to, ze moglam milo spedzic czas. Prosze poinformowac mnie, gdy pojawia sie nowe wpisy; czy jest to mozliwe? Mam wielka nadzieje, ze tak. Jeszcze raz dzieki.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe indywidualne | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.