Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2007

J'arrête ici

Ma décision est prise:

Je cesse d'écrire sur ce blogue
ou du moins j'essaie... 

 

Après deux ans ou presque, je n'ai plus la motivation suffisante pour continuer.

Peut-être que je reprendrai un jour, ce même blogue ou un autre, je ne sais pas.
Mais pour le moment, je ferme la porte: merci à tous ceux qui me lisent, occasionnellement ou régulièrement, à ceux et celles qui m'ont envoyé des messages ou qui m'ont manifesté leur appui.
J'ai éprouvé beaucoup de plaisir à écrire ici, à lancer mes idées dans le cyberespace, mais c'est comme si j'étais bloguée - pardon - bloquée: je n'ai plus d'idées, ou plus le goût de les étaler aux yeux de tous. La décision d'arrêter n'est ni évidente, ni facile à prendre, car  tenir un blogue, c'est une expérience formidable, qui m'a appris beaucoup de choses.

Il est sans doute assez normal qu'au bout d'un certain temps, on en vienne à manquer de souffle, de persévérance, et il est probablement normal de vouloir passer à autre chose.
Autre chose, je ne sais pas ce que cela sera en ce qui me concerne, je vais d'abord m'arrêter et réfléchir.
Je pense continuer à écrire, mais autrement que sur un blogue.
Je laisse toutefois le blogue ouvert pendant quelque temps, pour les gens qui voudraient le consulter, m'envoyer des messages, toujours bienvenus. Bref, merci à tous, et peut-être à un de ces jours.

Denise Pelletier

Commentaires

Y en a qui partent d'autres qui arrivent. Moi j'arrive sur le blog. Je suis tomber sur le tien un peu par hasard : en consultant le palmarès et parce que c'était noté que vous veniez du Saguenay. Moi je viens de la Côte-Nord et j'avoue avoir de la misère à me reconnaitre dans ce que racontent les habitants de la ville en majorité célibataire de leur état en plus. Moi j'ai 50 ans et retraité à temps partiel alors j'ai aimé les quelques messages lus sur votre (ton) blog. Dommage et bonne chance dans vos nouvelles activités.

Écrit par : gaétan | 28/10/2007

NONNNNNNNNNNNN, n'arrête pas... ou alors fait semblant. Repose tes doigts. Mais pendant qu'ils se taisent garde la porte ouverte sur ton spécial du jour. Ne le ferme surtout pas. Il y a tant à lire et à relire, à partager et à discuter entre nous sur ce que tu as écrit jusqu'à maintenant. On comprend très bien que tu puisses faire silence. Tout ce qu'on souhaite c'est de pouvoir continuer de savourer ton menu. Et qui sait, une petite fois par saison, tu y ajouteras une ligne ou deux, le temps de dire comme la neige a neigé.

Écrit par : Christiane | 14/11/2007

Witam. Świetna strona. Cieszę się, że na nią trafiłem. Administrator zrobił kawał dobrej roboty.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.