Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2007

Apprendre à lire

À la radio les débutants, remplaçants et surnuméraires qui remplacent les gens en vacances ne savent pas lire. Ils ânonnent les nouvelles avec des voix d'écoliers et d'écolières de troisième année, et ils mettent l'accent tonique à la mauvaise place, c'est-à-dire au début des mots plutôt qu'à la fin.
Cela donne quelque chose comme:


Un accident inusité s'est produit à l'angle du boulevard Talbot et de la rue des Saguenéens.


On se croirait à le petite école, et encore.
Quand moi j'étais à l'école et que j'apprenais à lire (ça fait un bail, je vous l'accorde!), nous devions, chacun notre tour, lire à haute voix un passage du livre de lecture. Et la veille, nous avions eu comme devoir à la maison la tâche de souligner, dans le texte, les syllabes où devait être appliqué l'accent tonique. En lisant, il était facile d'appuyer sur les syllabes soulignées, et ainsi, le travail d'apprentissage s'effectuait tout doucement.
J'imagine que cela ne se fait plus. Résultat, les néophytes ne savent pas lire, et ne savent pas non plus parler. Ils disent des horreurs comme:

"Un tel a été diagnostiqué" ou pire "testé positif"
"Nous sommes loin de la coupe aux lèvres"
"Elle a été abusée sexuellement",
pour n'en citer que quelques-unes.

On me dira qu'il faut bien commencer quelque part et que ces jeunes apprendront, mais j'en doute, car il n'y a personne pour les former. On les "garroche "sur le terrain et on crie "go". Et s'ils ne font pas l'affaire, ils sont congédiés et remplacés par d'autres...  tout aussi ignorants des règles élémentaires de la langue parlée.
Peut-on penser un seul instant qu'une entreprise de diffusion serait prête à payer pour que des animateurs ou journalistes seniors, formés à l'ancienne école, qui savent où placer l'accent tonique, puissent transmettre leur savoir à ceux qui commencent dans le métier. Payer pour ça? Impensable!!!!
Pauvres auditeurs!

Les commentaires sont fermés.