Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2006

Prostitution et viol

Virginie Despentes, dans son essai décapant King Kong Théorie, assimile le mariage à la prostitution: un échange de services: l'homme apporte l'argent, le confort, la femme offre le sexe à domicile -et à volonté-. Même si aujourd'hui, l'échange se fait dans les deux sens, cela demeure une intéressante façon de voir les choses.
Autre sujet, pourtant relié: il est extrêmement difficile pour une femme de dévoiler pulbliquement un viol qu'elle a subi: malgré les messages officiels de compassion et de sympathie qu'elle reçoit, malgré la punition éventuelle infligée au(x) coupable(s), plusieurs, sans oser se l'avouer, la considèrent comme «marchandise avariée», impropre à la consommation, candidate défaite au mariage ou à l'union stable.
S'interroger sur nos certitudes, nos attitudes bien-pensantes, remettre en doute tout ce que l'on sait, demeurer vigilants face aux messages véhiculés dans les médias et la société: voilà ce que ce livre nous incite à faire.

Commentaires

Świetnie zgłębiony temat, a sam post daje dużo do myślenia. Czekam na jakieś nowości na blogu!

Écrit par : ubezpieczenia grupowe pracownicze | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.