Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2006

Flûte de flûte

Des gens qui font la queue, qui tendent leur 20$, qui se battent presque pour obtenir des billets. Qui doivent repartir bredouilles pour cause de salle archi-comble. Pas pour Céline Dion, pas pour U2 ni pour les Stones. Pour un opéra! Si, si, je vous assure, je l'ai vu de mes yeux vu, et à Jonquière, pas plus tard qu'hier (dimanche 5 novembre).
Il y avait bousculade à l'entrée de la salle Pierrette-Gaudreault pour assister à La Flûte enchantée, l'opéra de Mozart présenté en tournée (en en extraits) par les Jeunesses musicales. On a laissé entrer les 250 abonnés, plus des gens qui avaient réservé. Moi on m'avait dit, comme à plusieurs autres, de me présenter à la porte pour acheter mon billet. Je me suis présentée, mais il n'y avait plus de billets. Même certains abonnés, arrivés un peu tard, n'ont pu entrer dans la salle. J'ai attendu jusqu'à la fin, il restait trois billets et deux dames qui voulaient chacune deux billets, dont une qui était là depuis longtemps, qui avait une canne et qui semblait aussi méchante que la Reine de la nuit. On a vendu quatre billets aux deux dames... Le responsable, Lionel Lamonde, n'en revenait pas. En 25 ans de Jeunesses musicales, jamais on n'a manqué de billets, en général, on court plutôt après les spectateurs. Bref un beau succès, tant pis pour ceux qui n'ont pu entrer, tant pis pour moi!

Commentaires

Dziekuje za zamieszczenie notki; jest, przynajmniej ja tak uwazam, bardzo przydatna i fajnie napisana. Czekam na wiecej, bo mam zamiar stac sie stalym bywalcem tego bloga.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.