Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2006

Combat de coqs

Je trouverais assez amusante la plainte déposée à la Commission des droits de la personne pour faire cesser la pratique de réciter une prière à l'ouverture des séances du conseil municipal de saguenay. Je la trouverais amusante et justifiée si elle était déposée par tout autre citoyen que Christian Joncas, l'ancien président du regroupement des citoyens de Saguenay. Lui et le maire Jean Tremblay ont eu maints accrochages dans le passé, ils continuent de s'acharner l'un sur l'autre, et on a l'impression d'une vendetta, d'un combat de coqs par médias interposés et dont les contribuables font les frais. Je déteste voir deux hommes, supposément des adultes raisonnables, se conduire ainsi, comme des enfants, ou pis, comme des chiens stupides et incabables de lâcher leur os. Qu'y a-t-il derrière tout ça?

Les commentaires sont fermés.