Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2006

Un os sur la route

medium_parcLaur.jpgPour sortir du Saguenay, il faut traverser le parc des Laurentides. Il y a les travaux pour la future autoroute, c'est ennuyeux parfois, mais bon, on comprend que c'est nécessaire.
Mais ce qui a été construit sur le site de l'Étape, je ne comprends pas. Le bâtiment a brûlé il y a deux ans, il a été remplacé d'abord par une infecte baraque, puis, depuis peu, par un bâtiment tout neuf. Architecture moderno-bizarre, mais ça va. Le concessionnaire principal est le Coq Rôti. Une entreprise saguenéenne, je veux bien. Qui sert du bon poulet, et des pâtes banales. Et qui n'a pas d'affaire là, il me semble.
(Pour être tout à fait honnête, je dois dire que j'ai pu déguster, à cette succursale du Coq Rôti il y a quelques mois, un excellent sandwich au poulet confectionné à ma demande: il était cependant très gros et m'a coûté, jus inclus, pas loin de 10$).
Rares sont les gens qui, en effectuant le trajet Jonquière-Québec, Montréal ou plus loin, comptent prendre un repas complet, comme ceux offerts par le Coq Rôti, à cet endroit. On s'arrête pour faire pipi, se dégourdir les jambes, prendre un café, grignoter quelque chose. Or, en fait de café et de grignotage, il y a une espèce de dépanneur bric-à-brac qui offre des souvenirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, des sandwiches déjà emballés, des pâtisseries, des chips, etc... Du bas de gamme, quoi... Et du café Marc Robitaille, imbuvable. Pas moyen d'y trouver un expresso décent. Mais on est captifs, il n'y a rien d'autre sur la route, on est bien obligés, nous pauvres voyageurs, de se farcir cette horreur.
Pourquoi pas un Van Houtte ou un Croissant plus, un comptoir où on ferait, au fur et à mesure des commandes, des sandwiches sur pain baguette, des paninis tout chauds, où on pourrait avoir un bon croissant ou bagel, un petit déjeuner (peut-être qu'on peut en avoir au Coq Rôti, tôt le matin, je n'ai pas vérifié), enfin quelque chose qui soit adapté au voyageur relativement pressé mais intéressé à bien manger. Je n'en reviens pas. Ou plutôt, j'en reviens et j'aimerais bien ne pas avoir à y retourner, mais je sais que je vais m'y arrêter chaque fois que je passerai, vessie oblige.

Commentaires

Dziekuje za wszystkie praktyczne informacje i za to, ze moglam milo spedzic czas. Prosze poinformowac mnie, gdy pojawia sie nowe wpisy; czy jest to mozliwe? Mam wielka nadzieje, ze tak. Jeszcze raz dzieki.

Écrit par : ubezpieczenia grupowe | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.