Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2005

Chicoutimi en bouffe

Homard, où est ta victoire ?

J'avais assisté à quelques reprises, au cours des années précédentes, au lancement de l'événement annuel Chicoutimi en bouffe (voir le lien). J'avais alors pu goûter un assortiment des plats servis dans les différents restaurants. Des bouchées éparpillées, des saveurs qui se contrarient ou s'éteignent les unes les autres, du piquant et de l'insipide, parfois une saveur qui nous étonne ou nous séduit... jamais très convainquant tout ça.
Cette fois j'ai décidé d'aller dans la vraie affaire, avec mon mari, on a choisi le Homard rouge, à cause d'un menu de fruits de mer qui semblait alléchant. Cuisine des Bahamas. Crevettes calypso en entrée: panées, enfilées sur une brochette, un peu de noix de coco dans la panure, de la noix de coco grillée rapée dans le fond de l'assiette, sans sauce: un peu sec, le plat. le goût : correct. Chaudrée de palourdes: épaisse, lourde, farineuse. Et pas assez chaude, Un bon goût malgré tout. Mon conjoint a choisi la bouillabaisse aux fruits de mer: moules et pétoncles flottant dans un bouillon tomaté: bon, mais pas très goûteux, et pas assez chaud. J'ai choisi les queues de langouste: cuites correctement, mais tièdes et sans saveur particulière. Servies avec quelques crevettes flottant dans le beurre.
Nous demandons du pain: il sent l'ail à deux milles: pas mangeable.
Comme dessert, une salade de fruits pour lui, en boîte, dit-il. Pour moi un gâteau dit Johhny cake: goût de muscade, belles saveurs épicées, plus une crème glacée, à la mangue je crois, qui a beaucoup de goût. Au dessert, donc, la belle surprise du dessert. Mais il a fallu attendre jusque-là pour avoir du plaisir. C'est presque trop tard. Et un thé - tiède - pour finir.
Comme vin, un muscadet: là-dessus on ne pouvait se tromper. Service correct, gentil, même et extra-rapide: on est arrivés à 17h30 et à 19h tout était terminé.
Manifestement, les cuistots ne connaissent pas leurs produits, ils appliquent des recettes, mais sans âme, sans originalité. Pourtant, ce resto sert souvent des tables d'hôte du midi qui sont plutôt bonnes et à bon prix.
Dans l'ensemble: assez décevant.

Coût total, pour deux, incluant taxes et services : 80 $

Ma note: 6/10

Commentaires

Świetnie zgłębiony temat, a sam post daje dużo do myślenia. Czekam na jakieś nowości na blogu!

Écrit par : ubezpieczenia grupowe pracownicze | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.